à la Une

Cadeau ? C’est le moment !

Toujours aucun festival en vue et ça ne rend pas service à la sortie de « La nuit du lièvre ». Mais mon album est toujours disponible via le chaînon manquant. Il suffit de cliquer et de commander:https://www.le-chainon-manquant.be/librairie/…Noël approche, la saint Nicolas encore plus. L’album est livré avec un ex-libris, dédicacé ou non. À vous de choisir ! Si vous voulez passer par moi en direct c’est également possible. Les prix sont les mêmes. Sinon, il est également disponible chez Bedebox à Waterloo ou Atomik Strip. Vous n’avez aucune excuse. Et en plus ça nous permettra de continuer à éditer d’autres BD.

à la Une

Roadside… Le retour ?

Il y a quelques années… 8 ans approximativement, Ma fille, O.Carol, avec laquelle je réalise la BD sur laquelle je travaille actuellement, avait écrit une nouvelle : « Roadside ». J’étais en vacances et je me suis mis à mettre cette nouvelle en image. L’idée était de garder le texte intact et de travailler le dessin de manière très spontanée, très directe, comme si je dessinais en racontant l’histoire. En fin de compte j’ai réalisé plus de 50 pages, comme ça, juste pour le fun, sans pression. Directement dessinées au pinceau à l’acrylique, de manière brute. Quelques couleurs ont été ajoutées au photoshop. J’ai aimé le résultat, mais il n’a pas été concrétisé. Je suis passé à autre chose mais je pense que ce projet va ressortir parce que je trouve qu’il valait – et qu’il vaut toujours- la peine, quitte à le réaliser en autofinancement. Je vous en livre quelques planches. C’est assez différent de ce que j’ai fait que ce soit en roman graphique ou à fortiori avec Brian Bones !

à la Une

Et à part ça, tu fais quoi ?

À part ça… Je dessine !

Un petit aperçu de la BD que je suis en train de dessiner. Je reviens au roman graphique avec une adaptation dont je vous parlerai plus tard. Sur base du noir et blanc que j’ai utilisé depuis des années, je travaille sur une ou deux couleurs additionnelles. Il s’agit de travailler sur la chaleur, le sang, l’épaisseur de la forêt… J’en montrerai plusieurs exemples plus tard. Je vais aborder la planche 40, mais c’est loin d’être terminé. Il y aura un totale de minimum 120 planches. C’est ma fille, O’Carol, qui travaille sur l’adaptation. Un travail assez compliqué parce que le roman est très narratif. J’ai volontairement choisi une planche plus dans le dialogue.

La planche 15 de l’album.

à la Une

Encore une belle chronique !

L’album « LA NUIT DU LIEVRE » est chroniqué sur AURACAN. Une belle chronique qui rend hommage à notre travail. Ça me donne juste l’envie de repartir sur ce genre de graphisme. J’en profite pour rappeler que l’album est disponible sur le site du chaînon manquant: https://www.le-chainon-manquant.be/librairie/…Compte tenu de la crise qui s’annonce c’est une bonne façon de l’acquérir. et on approche des cadeaux de noël… Je dis ça je ne dis rien ! 😉Pour lire la chronique de Pierre Burssens : http://www.auracan.com/…/3429-la-nuit-du-lievre-par…

à la Une

Comme Dumas: 20 ans après !

La sortie de « La nuit du lièvre » n’a pas laissé ActuaBD indifférent. Un très bel article rend hommage à cet album, ce qui me ravit totalement. Cet album reste un de mes préférés et des plus personnels, je ne pouvais que regretter qu’il soit resté un peu trop confidentiel à l’époque. Les petits formats, souples, n’étaient pas en vogue. Cet article lui rend justice. Je vous invite à lire l’article: https://www.actuabd.com/La-Nuit-du-lievre-un-polar-US-au-co…
Je vous invite également à acquérir l’album sur le site https://www.le-chainon-manquant.be/librairie/…
un ex-libris est offert avec l’album jusqu’à épuisement du stock. Ne traînez pas il n’y en aura pas pour tout le monde 😉
N’hésitez pas à partager, ça nous fait plaisir et ça aide la maison d’édition à continuer à vivre.

à la Une

La nuit du lièvre news

Après un déplacement au festival BD de Saint-Junien où j’ai eu l’honneur d’être nommé président… M’excuse du peu … Je vais partir en campagne pour l’album « La nuit du lièvre ».

Etant donné que les restrictions pour cause de crise sont toujours en vigueur, je vous encourage à aller faire un tour sur le site du Chaînon manquant https://www.le-chainon-manquant.be/librairie/où vous pourrez trouver cet album (entre autres) et le commander dédicacé ou non. L’album de 128 pages est accompagné d’ex libris, marques pages… Bref, c’est Noël avant le 25 décembre. D’ailleurs c’est aussi une idée de cadeau.

L’envoi est effectué très rapidement et dans les meilleures conditions de sécurité. Ne le loupez pas, le tirage est limité à 500 exemplaires.

à la Une

on déjeune et on en discute !

Deux news pour le pris d’une !

On ne va pas vraiment déjeuner, mais juste parler du quatrième album de Brian Bones. En fait je laisse la parole à AURACAN, et c’est Pierre Bursens qui parle de Brian Bones. Je vous laisse découvrir le bel article qu’il a consacré à cet album « DS 29 ». Vous le découvrirez en cliquant sur l’image ci-dessous.

J’en profite pour vous annoncer que l’album « La nuit du lièvre » est bien arrivé et qu’il est disponible sur le site le chaînon manquant. Ne le manquez pas, ça part vite. Cliquez sur l’image pour arriver sur l’album à commander.

à la Une

Séance de dédicace à Liège

Ce vendredi 4 septembre, à l’occasion de la sortie du 4ème album de Brian Bones : « DS 29 » je serai en dédicace à la librairie BD Liège (le dépôt), rue des carmes à Liège. Je serai présent à partir de 16 heures jusqu’à 20 heures. Je vous y attends de pied ferme ! Attention, c’est sur réservation: dédicaces@bdliege.com Tous les albums de la série Brian Bones seront disponibles ainsi que d’autres très probablement  notamment Lou Smog.

Capture d’écran 2020-08-31 à 16.50.44

à la Une

M…. ! J’ai oublié

Oui, je me couvre la tête de cendres. J’ai oublié de poster l’affiche du festival de Saint Junien pour ceux qui ne sont pas sur Facebook. J’espère être pardonné un jour !

Les 19 et 20 septembre, je serai au festival BD de Saint-Junien. C’est juste à côté de Limoges. J’ai réalisé l’affiche du festival. Il y aura une expo Brian Bones plus quelques planches d’autres albums pour varier les plaisirs. Il y aura également des vieilles bagnoles. C’est un festival que j’aime particulièrement, les organisateurs sont très sympas, c’est relax et il y a une très chouette ambiance. Le mesures seront prises par rapport aux consignes de sécurité, ça ne nous empêchera pas de pouvoir discuter et se rencontrer dans les meilleures conditions. En attendant, je vous propose de découvrir le dessin de l’affiche.

affiche-SJ-CL

à la Une

un ex-libris

Le deuxième album de Brian Bones sort ce 15 août en néerlandais chez Silvester Strips. Vous trouverez les détails ici: https://www.silvesterstrips.nl/str…/brian-bones/2-eldorado/… . Pour l’occasion, la librairie Stripweb.be sort un ex-libris que je viens juste de terminer.
Il s’agit évidemment de la Cadillac Eldorado 1959. Lecteurs néerlandais, vous êtes gâtés !

ex-libris BB2-RVB

 

à la Une

Jacques Schraûwen en parle !

Une chronique de Jacques Schraûwen sur le dernier Brian Bones. « DS 29 ».  À lire sur:

Brian Bones, Détective Privé – DS 29

Capture d’écran 2020-08-04 à 12.12.28

à la Une

Plus que 8 jours !

Le projet de réédition de « La nuit du lièvre » proposé sur ULULE va bientôt arriver à son terme. Il fonctionne sur un système de préventes permettant de financer l’impression de l’album et les différents cadeaux offerts selon les paliers de contribution.

Il reste 8 jours pour pouvoir participer à ce financement. C’est la dernière ligne droite. Je vous invite à aller voir le projet et découvrir les possibilités proposées pour acquérir cet album.

Pour rappel il reste 4 paliers: 25, 35, 50 et 70 €. Le palier de 150 € a été assez vite épuisé.

L’album sera tiré à 500 exemplaires en format A4 cartonné, soit plus grand que le format original initialement édité chez Delcourt il y a 20 ans. Les planches sont donc reproduites  à la taille originale.

pour vous rendre sur la page ULULE, il suffit de cliquer sur l’image ci-dessous.

À très vite!

Capture d’écran 2020-07-23 à 10.12.16

à la Une

L’interview vérité ! Des révélations qui vont bouleverser la planète BD !

Toujours pour ceux qui ne sont pas sur Facebook, voici une invitation gratuite.

ActuaBD publie une longue interview réalisée à l’occasion de la sortie de Brian Bones « DS-29 » et du crowdfunding sur « La nuit du lièvre ». Vous n’avez qu’un petit clic à faire sur l’image  ci-dessous pour profiter de l’aubaine. Il y a plein de belles images !

Je signale au passage qu’il reste 13 jours pour participer et commander l’album de « La nuit du lièvre ». Il reste plusieurs paliers et de nombreux cadeaux. Allez, on y court !!!

Capture d’écran 2020-07-18 à 15.14.37

Capture d’écran 2020-07-18 à 15.37.04

à la Une

Interview du scénariste de la nuit du lièvre.

Sur https://fr.ulule.com/la-nuit-du-lievre/news/ Vous pourrez découvrir une interview de Yves « Bill » Leclercq, scénariste de la BD « La nuit du lièvre ». C’est une manière de découvrir la genèse de l’album que nous proposons en auto édition.

bill-ring

Et il n’est toujours pas interdit de contribuer au financement de cette ex-tra-or-di-nai-re BD… Je pèse mes mots 😉 en allant faire un tour sur:

https://fr.ulule.com/la-nuit-du-lievre/?ul_campaign=presale_87047&ul_source=shared-from-Ulule-mail-project.published-on—http.referer–&ul_medium=uluid_3090376-unknown-202006201216

à la Une

Brian Bones vedette de la télé !

Hier, j’ai eu la visite d’une équipe télé de RTC Liège. venue faire une interview à l’occasion de la sortie du 4ème tome des aventures de Brian Bones: « DS 29 ». Le reportage est visible sur le site de RTC: https://www.rtc.be/video/culture/livres/-quot-ds-29-quot-la-nouvelle-aventure-de-brian-bones-dessinee-par-georges-van-linthout-_1505884_325.html

il sera également diffusé sur la chaîne dans un espace « culture ». Je vous invite à découvrir l’interview. Je vous joins également quelques photos de celle-ci.

Comme ça, ceux qui ne sont pas sur Facebook ne pourront pas dire qu’ils sont lésés !

Capture d’écran 2020-07-07 à 11.09.07

interv.106479893_721184011976861_7039782382094880536_n

à la Une

La nuit du lièvre… Ça bouge !

On n’est plus très loin des 200% et des 50 préventes, merci à tous! Pour vous mettre l’eau à la bouche et motiver ceux qui hésitent encore, on a décidé de vous proposer de découvrir gratuitement les 15 premières planches de la BD. Pour cela, rien de plus simple, rendez-vous sur notre librairie en ligne : https://www.le-chainon-manquant.be/librairie/

Vous pourrez télécharger le début de l’album, mais aussi découvrir d’autres titres, dont certains sont en version numérique intégrale et gratuite.

Ah, oui, dernière chose, vous pouvez toujours voter sur notre page FB pour choisir la planche qui sera imprimée en tirage limité pour accompagner l’album si on atteint les 200%!

Les planches à choisir sont également dans le post précédent.

banner_lndl

à la Une

Premier objectif dépassé.

Objectif 100% dépassé pour La Nuit du Lièvre de Georges Van Linthout – BD et Yves Leclercq sur https://fr.ulule.com/la-nuit-du-lievre/ 💪🎯🥳

A 200%, on ajoute un bonus; un reproduction de planche numérotée et signée format A4. Laquelle préférez-vous?

106242463_1936881203113845_9216253539838712382_n
1-La casse.

105600462_1936881333113832_3508694463182736218_n
2-Blitz-bull bar.

105569246_1936881263113839_7440987375149285980_n
3- La belle fleur.

105655430_1936881373113828_4688114745618789050_n
4- Retour de Corée.

106318541_1936881463113819_8719161214136348656_n
5- Hatzburg.

 

à la Une

La nuit du lièvre.. Devenez éditeur !

J’avais envie d’essayer ! Je lance donc un projet d’auto édition sur ULULE.

« La nuit du lièvre » est une BD qui a toujours  beaucoup compté pour moi. C’est mon premier roman graphique avec Yves Leclercq au scénario. On n’appelait pas encore ça du roman graphique il y a 20 ans. J’ai décidé de la rééditer avec Le Chaînon Manquant – Librairie, galerie d’expo et édition BD. Un plus grand format, cartonné, des cadeaux, des surprises… Je vous invite à suivre ce projet sur https://fr.ulule.com/la-nuit-du-lievre/ où nous le proposons en prévente.
Merci de partager, les dieux de la BD vous le rendront !

couve -CL+logo
La couverture

 

affiche visuel
un ex-libris

couve+txt-100
Un autre ex-libris

Plus d’explications sur https://fr.ulule.com/la-nuit-du-lievre/

 

 

à la Une

Attention les yeux !

 

Fidèle au principe qu’il ne faut pas être sur Facebook pour profiter des posts… Quand c’est possible. Je vous dévoile ici une anecdote et deux dessins. Ça fait partie de mes bons souvenirs.

J’ai remis la main sur deux dessins que je qualifierais volontiers d’archives. Certains se souviennent probablement de la Jazz band dessinée qui avait lieu à Cheratte dans les années 70. Avant Angoulême. Et on pouvait se vanter d’avoir des dessinateurs de renom: Tillieux, Hubinon, Deliège, Wasterlain, beautemps, Tibet, Dany… etc. Tibet était sur scène et caricaturait des invités, l’animateur et d’autres. Les dessinateurs dédicaçaient des bouts de papier, j’en ai encore plusieurs. Un band de jazz animait toute la soirée. Ça duré jusqu’au tout début des années 80. Avec mon groupe, nous avons même participé au concours de rock organisé le dimanche et nous avions remporté un prix. Je pense le deuxième. L’année 75, ma mère m’a obligé à aller trouver des dessinateurs pour leur montrer des dessins que j’avais réalisés. évidemment je ne voulais pas, mais ce que ma mère voulait… Donc, j’ai pris deux dessins à la gouache et encre de chine que j’avais fait un peu auparavant: la mouette et le chat de Gaston. C’était sur deux A3. J’ai bien tout emballé dans du papier journal pour que personne ne puisse les voir, et me suis présenté devant Tillieux… Je n’étais pas très fier. Tillieux prend les dessins, se lève (il était grand) et appelle Deliège: « regardez ce que j’ai en main ». Moi, je me demandais comment ça allait se terminer. Tillieux me dit « tu dois continuer, c’est très bon ». Je flottais sur un nuage. Deliège me dit la même chose… Les dessinateurs autour se les passent et certains me font l’honneur d’un petit dessin directement dessus. Je regarde la dédicace de Tillieux et j’en suis encore ému. J’avais 16 ans, c’est comme si c’était hier. Voilà, je voulais partager ce moment. J’ai été encouragé par des grands que j’ai revu et fréquenté plus tard chez mes éditeurs. Tillieux est mort pas très longtemps plus tard, je ne l’ai jamais revu, mais cette rencontre m’a marqué et ces moments ont fait que j’ai su que c’était vraiment ce métier que je voulais faire, je m’y sentais bien, je me sentais bien au milieu de ces dessinateurs qui semblaient toujours s’amuser.

104634734_150770529899258_468287395325369100_o

104238095_150770486565929_4913321418152455232_o

à la Une

Black Cat, l’improbable destin d’Arthur Wharton.

Encore une fois, pour ceux qui ne sont pas sur Facebook, une publication qu’ils pourront ainsi découvrir.

Deux planches d’un projet plusieurs fois reporté pour cause de travail en cours… Les années passent vite ! Au scénario, Benjamin Fischer. Nous avons repris ce projet et passons maintenant à la phase finale. Au départ, j’avais réalisé plusieurs versions de ces planches en en couleurs directes, mais optant pour un format roman graphique comme je les aime, j’ai travaillé les planches en monochrome. Des couleurs différentes seront utilisées suivant l’ambiance des chapitres, et à l’occasion, l’ajout d’une couleur supplémentaire. Quelques exemples illustrent le procédé. Côté scénario, il s’agit d’une fiction basée sur l’histoire vraie du premier footballeur africain en Angleterre. Nous abordons le racisme dans le monde du sport professionnel balbutiant de la fin du 19ème siècle. Si le monde du sport professionnel n’est plus balbutiant, le racisme dans les stades reste d’actualité. L’album ne se résume pas à une dénonciation du racisme. Arthur Wharton mène sa vie à sa manière et ne sera pas étranger à ses déboires. Une histoire que je me réjouis de commencer et je me réjouis de pouvoir de nouveau réaliser une BD avec Benjamin.

01AW-sepia

02AW-sepia

bateau-sepia-jaune

parc-sepia-bleu

N’hésitez pas à partager, à commenter…

à la Une

Des planches oubliées

Toujours dans l’intention d’être équitable, je vous propose de découvrir quelques planches oubliées ou mises de côté. J’en ai fait un post Facebook, mais je ne veux pas priver ceux qui ne sont pas sur Facebook de ces planches.

Le confinement étant l’occasion de rangements divers et particulièrement d’atelier encombré de décennies de dessins, planches, illustrations, je n’ai pas failli à la règle! Ça m’a donné l’occasion de revoir notamment ces planches d’un projet qui n’a pas vu le jour et d ‘un autre qui n’a pas été beaucoup plus loin. Je n’ai pas été plus loin parce qu’à l’époque, d’autres choses ont été signées. Je ne me souviens même pas les avoir proposés, d’ailleurs. Donc, les deux premières planches faisaient partie d’un projet sur lequel je travaillais avec Yves Leclercq. Je ne me souviens plus très bien de l’histoire, il s’agissait d’une enquête qui retournait sur la guerre du pacifique. Peut-être que je retrouverai le synopsis un de ces jours. La partie de planche suivante, la troisième était une recherche sur un scénario que j’avais écrit. Une histoire se déroulant en Arizona avec une momie indienne volée dans un musée anthropologique. Plusieurs planches avaient été réalisées, mais je n’ai retrouvé que celle-ci. Je vais investiguer ! Il y avait, en tout cas une Chevrolet impala 1959 dont le modèle réduit que je vous joins a subi des dommages sérieux ! Belle voiture néanmoins ! Voilà donc ces vieilles archives. Ça me donne envie de retravailler un peu la couleur directe.

Petite info de dernière minute: Yves Leclercq ma rappelle que le titre de la BD était: La vie après la mort de Lucy Bredmeyer. Une enquête du prévôt sur le meurtre de la fille. Le prévôt se souciait peu du débarquement des japonais sur l’île et terminait son enquête avec un officier japonais si il se souvient bien.

Je vous laisse découvrir, commenter, partager…

sensei01

sensei02

navajo

95477351_132841435025501_719449374752505856_o

à la Une

Brian Bones 4… Une autre couve !

Ben oui, j’ai un peu de temps, donc j’ai voulu chercher une couverture qui ait plus de vie que la première que je vous avais dévoilée. Alors, dans un sens, la sortie différée de cet album est en fait une chance !

J’ai donc supprimé le superflu autour de la DS pour la mettre plus en évidence. Je lui ai donné du mouvement et ainsi créé une scène d’action, de mouvement. Dans la première couve l’action était extérieure, ici elle fait partie de la couverture. Pour le reste je garde la même gamme de couleurs… Et même la grande mouette 😉

Vous pourrez comparer avec les deux options que je vous joins. Pour moi, la décision est prise, ce sera la deuxième.

BRIAN_BONES#4_cover_bassedef_02

BRIAN_BONES#4_cover_bassedef_01

 

 

 

à la Une

Des planches fantômes!

Ceux que j’ai rencontré en dédicace en ont entendu parler: Une BD sur Eddy Mitchell. C’est prévu chez nocturnes éditions ( BD Jazz) avec deux cd au départ. J’avais déjà sorti un T-Bone Walker avec Yves Leclercq au scénario.
Malheureusement, pour d’obscures raisons, l’éditeur ne peux plus être distribué. Sans distributeur, point d’album. et les planches sont là, elles attendent. Il manque juste la couverture. À l’heure actuelle, on pensait à sortir en vinyl… J’aimerais bien. Mais tout est toujours bloqué et ce depuis 2 ans pile poil. Mes planches s’embêtent dans le fond du tiroir, c’est pourquoi j’avais envie de vous montrer un échantillon. Deux planches très différentes, mais l’histoire le justifie. C’est Caroline, ma fille (l’autre) qui signe le scénario sous le nom de O.Carol . Elle a d’ailleurs contribué à l’album « Silence blanc » sorti sous le label « Le chaînon manquant ». Famille très active

Ceux qui n’ont pas vu ce post sur ma page Facebook pourrons les découvrir sur le blog… Je suis un polyvalent !

Il y a en tout 28 pages que j’espère voir un jour publiées. En attendant, profitez !

01-CL0

26-2-CL

 

à la Une

Les artistes ça ne sert à rien !

Ceux et celles qui me suivent sur Facebook ont pu découvrir les planches de Alice Fischer qui résument avec talent l’ineptie du titre de ce post.

Afin de pouvoir les regarder sans se crever les yeux, je les mets sur mon blog où elles pourront être vues en grand. Ça vaut la peine d’en profiter.

Planche1

Planche2

Planche3

à la Une

Brian Bones 4 en exclusivité !

Ce sont deux planches du prochain Brian Bones dont j’ai modifié les textes. Je suis comme les marines, je m’adapte. Elles ont été publiées sur mon récent Facebook, mais ceux qui n’y sont pas peuvent ainsi les découvrir. Je ne promets pas que tout l’album sera redialogué.

BB04-01COLBB04-02txtmod

à la Une

Ne jamais dire jamais…

J’avais juré ne jamais ouvrir une page Facebook. Ben je l’ai quand même fait. Ce qui me rassure c’est qu’on dit que seuls les imbéciles ne changent pas d’avis… Je dois donc être une vraie épée 🙂

Le blog ne sera pas abandonné pour autant. Mais je vous invite, si vous faites partie des 7.499.999.700 habitants de cette planète à ne pas encore être abonné à ma page Facebook, à palier cette lamentable erreur :

Ma page officielle ci dessous:

Capture d’écran 2020-03-21 à 11.32.00

Ou alors via le journal qui vous permettra d’accéder à la page officielle:

Capture d’écran 2020-03-21 à 11.32.19

Vous pourrez déjà commencer par la visite de mon atelier… Le Spielberg qui sommeillait en moi s’est réveillé !

à la Une

Quand je reçois un cadeau !

Ce week-end, j’ai reçu un très beau cadeau. Une amie, Aline Gason, a réalisé mon portrait à l’aquarelle, technique qu’elle maîtrise brillamment. Elle a d’ailleurs réalisé les portraits de plusieurs auteurs de BD, artistes, enfants… Je ne résiste pas à l’envie de le poster.

Tous ces travaux, vous pouvez les voir sur cette adresse:

https://fr-fr.facebook.com/alinegasonportraits/

Vous pourrez également y suivre son actualité, ses expos…

Voilà donc le fameux portrait.

Geo-aquarelle

 

 

à la Une

Honteux plagiat !

Et non, je n’hésite pas à dénoncer un plagiat ignoble. Mais qui a plagié l’autre ?

Serge Ernst ou moi ? La question reste posée.

En réalité, mon ami Serge Ernst m’a envoyé un montage de la proposition de couverture de son prochain album à laquelle il a accolé la couve du prochain Brian Bones.

Sans s’être concertés, nous sommes arrivés à des dessins très semblables. C’est étonnant d’autant que nos BD sont très différentes l’une de l’autre. Je crois à la transmission de pensée, à la décorporation, je crois que l’un de nous deux a visité l’atelier de l’autre en traversant une sorte de 4ème dimension. Nous habitons quand même à 1300 km l’un de l’autre. Si quelqu’un a une explication rationnelle… Ou pas, elle sera la bienvenue. J’avoue que depuis 10 jours, j’invoque les esprits et j’attends la visite d’ectoplasmes avec fébrilité.

Vous ne verrez pas cette couverture de Serge Ernst, ce n’est pas celle qui a été retenue en finale. Dommage ça aurait été marrant.

En bonus, je vous offre en plus une photo du week-end de tournée que nous avons clôturé par une promenade en Ford 1949 dans Paris. La Ford est celle de Thierry Dubois et j’étais avec lui et Jean-Luc Delvaux.

couv-georges-bones-baz

Ford-1949

à la Une

Brian Bones en tournée avec Jacques Gipar

Eh oui, on fait ça maintenant, des tournées, comme les stars du showbiz !

Donc, dès jeudi, Je serai en dédicace dans différents endroits de France en commençant par Paris. Je serai bien entouré puisque Jean-Luc Delvaux (Jacques Gipar) sera là et Thierry Dubois (Nationale 7, nationale 10) également. Vous pouvez retrouver leurs blogs respectifs en cliquant sur leur nom ou en allant jeter un coup d’oeil aux éditions Paquet

Nous allons donc jouer les stakhanovistes de la dédicace durant 4 jours. Voici le programme:

jeudi 27 février de 15h30 à 19h30.

À la librairie « Album », rue Dante, 8 – 75005 Paris,

 

Dedicaces_Delvaux-Dubois-Van_A3

—————————————————————————————————————————————–

Vendredi 28 février de 15 h. à 18h.

À la librairie « Bédélire », 81 rue du Commerce 37000 Tours

Capture d’écran 2020-02-24 à 14.46.11

—————————————————————————————————————————————

Samedi 29 février et dimanche 1er mars

Historic Auto Nantes – Parc Exposition La Beaujoire – Hall XXL – Stand E1

Capture d’écran 2020-02-24 à 14.51.00

Et voici un petit dessin réalisé pour l’occasion et pour les libraires qui nous reçoivent.

Collectif-Nantes-150-dpi02

 

à la Une

Bulles en tête

Avant de partir pour une petite tournée en France, je serai en dédicace à Charleroi au festival « Bulles en tête ».

Ça se passe au:

COLLEGE DES AUMONIERS DU TRAVAIL.

185, Grand-rue – 6000 Charleroi

de 9h30 à 18 heures

Capture d’écran 2020-02-18 à 13.00.15

J’y serai avec Stibane (qui en dehors de l’illustration et de la BD pratique également la peinture, la sculpture, la céramique…) et le Chaînon manquant dont je vous recommande toujours le site.

J’en profite pour annoncer que j’ai terminé le 4ème album de Brian Bones: « DS 29 » On en est aux petits serrages de boulons et corrections de dernière ligne droite. Ça devrait sortir au mois de mars, mais je ferai une information là-dessus en temps voulu.

Quelques images pour patienter !

DS29

Capture d’écran 2020-02-19 à 10.31.48ds2902

Au plaisir de vous voir à bulles en tête.

à la Une

Plus que quelques heures !!!

Si vous n’avez pas encore été faire un tour sur Le silence blanc, cliquez sur l’image

 

Capture d’écran 2020-02-10 à 13.29.00

 

Ne tardez pas, il ne reste que quelques heures pour réserver votre tirage et participer à l’édition de ce très bel album.

Une soirée de lancement sera organisée pour la sortie de l’album. Vous pourrez le retirer lors de cette soirée.

Notez la date et le lieu

Samedi 14 mars de 19h à 21h à la Librairie Toutes Directions à Liège. Ça se trouve près de la place du marché . Les détails sont à découvrir en cliquant sur l’image ci-dessous.

Capture d’écran 2020-02-10 à 13.26.35

à la Une

C’est bientôt la fin !

Le quatrième album de Brian Bones arrive au port. Pour le coup, c’est au port du Havre que Brian Bones débarque. Je ne vais pas vous dévoiler l’intrigue, mais sachez que, pour les besoins de l’histoire, Brian va vivre une aventure en France.

Là, je viens de terminer la planche 44. L’album sera donc terminé dans une semaine. Je vous avais déjà montré le projet de couverture qui mettait en scène une DS. Voici donc le dessin de couve terminé.

couve

J’hésite toujours à dévoiler des planches avant la sortie de l’album, mais peut-être que quelques images éveillerons votre curiosité.

Menaces…

Sans titre-1

Attentat…

Sans titre-2

intimidations…

Sans titre-3

Sans titre-4

 

Et une traversée de l’atlantique mouvementée !

BB04-15COL

Le bateau dessiné qui porte le nom de « Manhattan » dans l’histoire, est en réalité le « S.S. United States » qui est  maintenant à l’état d’épave. Je ferai un post où vous pourrez voir la documentation utilisée pour les séquences sur ce paquebot de luxe.

SSUS-poster-800

 

 

 

 

à la Une

La chute revisitée par des auteurs BD. À ne pas manquer !

Pour compléter mon précédent post qui bat des records de vues ( tant mieux) et y apporter une note d’humour,  je voulais vous faire partager cette video qui détourne le film: « La chute » où on voit les dernier jours d’ Hitler dans son bunker. Moi ça m’a fait mourir de rire !

Capture d’écran 2020-02-02 à 15.01.19

 

La vision de cette vidéo  ne doit pas vous empêcher d’aller lire l’article précédent qui reste d’actualité: « Grève des auteurs ! »

à la Une

Grève des auteurs !

Aujourd’hui, exceptionnellement pas d’images !

Aujourd’hui, 31 janvier, à Angoulême, les auteurs se mettent en grève. Ceux qui ne sont pas à Angoulême sont appelés à arrêter le travail également. C’est ce que je fais.

Pour ce qui me concerne, encore étudiant je m’intéressais déjà au statut des artistes… Qui n’existe pas pour nous. Depuis, et ça fait quelques décennies, avec La SCAM, les différentes sociétés d’auteurs, l’Upchic (créée par Yvan Delporte) nous n’avons cessé d’interpeller nos politiques afin d’obtenir un statut. Maintenant que je suis plus proche de la retraite ( qui par parenthèse sera microscopique), que du début de carrière, je suis obligé de constater que les choses n’ont pas changé et qu’elles se sont même aggravées.

J’ai toujours conservé plusieurs courriers de femmes et d’hommes politiques qui nous assuraient que cette question allait être réglée.

Mon oeil !

Tout le monde s’en fout, sauf quand il faut venir inaugurer un festival et s’enorgueillir de ce patrimoine fabuleux qu’est la BD en Belgique. Donc, pas de statut d’artiste pour les auteurs de BD. Une population entière sans statut… Mais est-ce bien normal ? Serions-nous des sous-hommes (femmes) ? Serions nous si insignifiants ?

Je me souviens d’un homme politique qui nous faisait le gros doigt en assénant: « Mais, vous n’imaginez pas que vous allez avoir un statut particulier, quand même ? » Et pourquoi pas ? Un parlementaire, un fonctionnaire, un salarié, un ouvrier, un indépendant… Tous ont un statut particulier.  J’en viens à me demander si, nous n’aurions pas intérêt à porter ce problème à la cour européenne des droits de l’homme. Peut-être qu’enfin nous serions entendus.

Mais cette grève des auteurs ne concerne pas que la reconnaissance via un statut. Non, non, non!

Ahhh, la BD, quel beau métier ! Oui, ça on n’en disconvient pas. Mais un beau métier qui se précarise à vitesse grand V depuis des années. La plupart des auteurs » vivent » avec l’équivalent d’un salaire minimum, le SMIC, quoi.  Pour beaucoup d’entre eux, ce n’est même pas le cas, on parle d’auteurs qui vivent sous le seuil de pauvreté. et pourtant dans le monde de l’édition, la BD est en progression et réalise des chiffres d’affaires à faire pâlir oncle Picsou himself … Mais les auteurs n’ont droit, bien souvent qu’aux picaillons. Moins d’un euro sur la vente de leurs albums, le travail n’est plus payé, le prix à la planche (prix de la réalisation du travail) est passé sous forme d’avances (pourcentage sur les ventes) sans cesse rabotées, pourcentages de plus en plus faibles, et je ne parle pas des festivals où les auteurs sont les seuls à ne pas être payés… J’en passe et des meilleures. J’ai entendu des organisateurs dire » Si on commence à payer les auteurs, on ne fera plus de festival », ben ok, pas de problème. Vous connaissez beaucoup de professions qui bossent gratis ? Moi pas.

Dans le milieu de la BD, nous nous retrouvons bien souvent face au pire des systèmes capitalistes. Dans une interview, j’ai entendu un jour Claude de Saint Vincent dire que ce sont les auteurs qui parlent de droits d’auteur, pas les éditeurs, eux n’avaient pas de problème avec ça. Sans rire ? Quelle surprise !

En fait, les rémunérations sont calculées en terme de rentabilité, ok, pas de problème. Mais c’est l’auteur qui vient toujours en bout de course jouer les variables d’adaptation.

Tiens, une simple petite information: le gouvernement précédent, qui nous avait promis un regard bienveillant sur nos revendications, s’est empressé de nous raboter 60% de nos droits de reprographie (Droit perçu sur la reproduction de nos dessins) sous la pression de HP. Et tout ça en nous assurant, la gu…. enfarinée que nous ne perdrions rien. Retirez 60% des revenus de n’importe quel catégorie de travailleurs, vous allez voir le bordel!

Nous on n’est pas super nombreux c’est plus compliqué de faire la révolution.

J’ai travaillé en indépendant pendant quelques années pour des services culturels. Là aussi, force est de constater que le manque de connaissance du milieu de la BD, les petits arrivismes et arrangements politiques laissent peu de place à une véritable politique culturelle. Le professionnel est toléré et sert surtout de caution auprès de ses collègues.

Il ne suffit pas de mettre quelques panneaux de Spirou à l’entrée de Charleroi, quelques statues par ci par là pour que la BD soit reconnue. Il faut aussi du respect.

« Sans autrices et auteurs, pas de BD ! »

Je suis très heureux, après tant d’années, de constater qu’enfin les auteurs veulent s’unir, du moins en France. L’AbBD (Académie belge de la Bande Dessinée) vient de voir le jour en Belgique, espérons que ça va bouger également.

Pour en savoir plus, voici un article de ActuaBD:

https://www.actuabd.com/Angouleme-2020-greve-des-auteurs-le-vendredi-31-janvier

ici sur Mediapart:

https://blogs.mediapart.fr/edition/bdleaks/article/210120/christelle-pecout-angouleme-2020-le-snac-bd-appelle-les-auteurs-debrayer

Et pour compléter, voici un article  qui concerne les pensions des artistes, ça se passe en France, mais ça démontre bien le peu de considération  pour les artistes.

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnelle/retraite/video-pendant-40-ans-la-securite-sociale-des-auteurs-a-oublie-de-prelever-les-cotisations-retraite_3806259.html?fbclid=IwAR0SDZeTHryc7ERDJF-UMnzRsq7RDYWCysVbXccgtH97dvF4TLDKlemVZL0

Quand on parle de compétences !!!

Et une chanson de Félix Leclerc: Richesses.

 

à la Une

Et de la video… Silence blanc !

Une nouvelle fois, Nicolas Walthéry nous a invités à présenter un album sur le Facebook de François. Fans de François Walthéry (officiel).

Les deux invités principaux sont Benjamin Fischer et Stibane qui nous présentent leur prochain album  proposé sur ULULE.

https://fr.ulule.com/silence-blanc-le-grand-nord-de-jack-london/

Je vous en ai déjà un peu parlé lors d’un précédent post.

En dehors de cette présentation, il y a comme d’habitude des digressions, un peu d’indiscipline… Le mieux est d’aller visionner  le tout sur:

https://fr-fr.facebook.com/groups/172682039884173/

Capture d’écran 2020-01-19 à 13.14.35

à la Une

Un peu de poésie…

 

nina-com-couverture-2127

Il y a plus de dix ans, j’étais en festival à Faches thumesnil, près de Lille. J’étais plongé dans mes petits dessins quand une lectrice m’a abordé, du moins, ce que je pensais être une lectrice 🙂

Elle avait à la main un carton de dessins et souhaitait me montrer ses travaux. C’est souvent un peu embarrassant parce que si ça ne me plaît pas je ne sais pas trop comment le dire à la personne, je sais combien il est difficile de montrer son travail, combien on peut se fragiliser en dévoilant ses dessins pour les soumettre à la critique. À priori, il y a toujours des choses positives à trouver donc je commence  toujours par là.

Dans ce cas, Maryline Baudoin, c’est son nom, avait réalisé plusieurs planches à l’aquarelle, très douces, très légères. L’album en projet portait le titre de « Placine Renard, là où le canal s’élargit ». Ouf ! je n’aurais pas à essayer de lui dire poliment que c’était mauvais… Parce que c’était beau, poétique, bref, j’ai été séduit.

Cet album, elle l’a édité et il a fait partie de la sélection officielle au FIBDA, Festival International d’Alger. Après quelques années, sa fille l’a rejointe et elles ont créé ensemble : « dit en bulles ».

Capture d’écran 2020-01-10 à 10.24.02

Maryline sort maintenant son quatrième ouvrage. C’est un livre illustré: « NINA ». Voici ce qu’elle en dit:

«  Tout au long d’un conte illustré, poétique et un brin philosophique, Nina avance au gré des lumières qui l’emportent. Elle se pose là où elle ne pensait jamais se poser.
Toujours avec sa pancarte et la conviction que chacun peut faire quelque chose, elle en arrive à faire ce qu’elle n’avait jamais imaginé faire.
L’étoile de Nina est un livre, sa planète une chance. Son nom lui tombe du ciel et son message est un rêve bleu. »

C’est le message qu’elle veut faire passer pour dire qu’un autre monde est possible et faire en sorte que nos petits aient aussi leur planète à eux.

C’est probablement son album le plus personnel, ses petits enfants, plus tard ne pourrons que se sentir privilégiés d’avoir reçu un tel héritage.

Un peu de poésie et de douceur dans ce monde de brutes, ça fait du bien.

Cet album hors du temps est difficile, voire impossible à trouver en librairie, mais via son site vous pourrez vous le procurer. Le Facebook de sa structure d’édition « dit en bulles » vous apprendra où elle est en dédicace, ses activités et vous pourrez y faire la connaissance de Maryline Baudoin plus en détail.

Allez vous y promener !

marylinebaudoin.com

https://www.facebook.com/ditenbulles/

à la Une

De l’exclusif pour finir 2019 !

Je ne veux pas finir l’année sans vous proposer des fragments du 4ème album de Brian Bones. On change radicalement de décor, mais je vous laisse découvrir le projet de couve, la planche 5 qui met le contexte en place et la planche 23 – donc le milieu de l’album . Plus tard vous aurez droit à la couve couleur et plus si affinités.

On commence par la couve où pour la première fois ce n’est pas une voiture américaine que l’on voit en premier plan!

couveBB402-proj

La planche 5: Brian découvre avec le lecteur, la voiture qui sera au centre de l’histoire.

Il va devoir accepter… Ou non, de quitter sa Californie.

BB04-05COL

Et enfin l’arrivée de Brian Bones au Havre. Arrivée qui ne sera pas de tout repos. Flint l’avait prévenu: « C’est un job qui pourrait être dangereux. » Brian le découvrira dès la planche 24 !

23-CR

En attendant je vous souhaite un bon réveillon, abusez et profitez !

Rendez-vous en 2020 pour de nouvelles aventures et plein de projets.

à la Une

Wow, le bel album !

Un peu de promo sur un beau projet.

Jack London, vous connaissez j’imagine ? Alors ne manquez pas ce très bel album qui vient d’être mis en souscription sur ULULE par le Chaînon manquant:

« Silence blanc »

Capture d’écran 2019-12-27 à 15.25.34

Cliquez sur l’image pour voir la page Ulule.

Extrait:

Alaska 1897

« Le convoi s’était arrêté à l’heure du déjeuner. Malemute Kid et Mason ramenaient vers la ville les
fourrures de leur dernière saison de chasse. Accompagnés de Ruth, l’épouse indienne de Mason, les deux trappeurs affrontaient une fois encore l’impitoyable hiver du Grand Nord… »

C’est une adaptation de la nouvelle de Jack London par Benjamin Fischer et Stibane. O’Carol s’est chargée du dossier historique illustré de cartes, photos et documents d’époque et du texte The White Silence en version originale(anglais), intégrale et commentée.

« Le chaînon manquant » continue sur sa lancée avec cette nouvelle publication et toujours l’idée d’une forme coopérative d’édition.

« Fondé par Stibane (illustrateur jeunesse et BD) et Benjamin Fischer (scénariste BD) en 2018, Le Chaînon Manquant est une librairie en ligne et une maison d’édition spécialisée en bande dessinée.

Notre volonté est permettre à des auteurs de s’autoéditer sous un label commun via notre structure d’édition, mais aussi de leur donner la possibilité de vendre leurs albums, dédicaces et dessins originaux via notre librairie en ligne. »

 

à la Une

Dernière occasion!

Dernière occasion de se voir avant l’année prochaine.

Ce 21 décembre, accessoirement jour de mon anniversaire, je serai en dédicace au Marché de Noël des créateurs à Visé avec  « Le chaînon manquant ».

Ce sera l’occasion de trouver des cadeaux en dernière minute ! Ben oui, c’est toujours en dernière minute.

Notez bien l’adresse:

Salle des tréteaux – 4600 Visé

de 11 heures à 18 heures

L’entrée est gratuite, vous n’aurez donc aucune excuse !

1015999_1

Petites news en plus, c’est Noël !

Je termine actuellement le 4ème album de Brian Bones et vous dévoilerai quelque planches et la couverture sous peu. Il y a d’autres albums prévus, divers et variés, je ne vais pas manquer de boulot… Peut-être de temps libre!

Allez, un crayonné, au diable l’avarice!

04CRBB4

Quoi ? Brian dans une DS ? Et les belles américaines, alors ? On reste calme et on attend de voir !

Au plaisir de vous rencontrer le 21 décembre.

à la Une

Festival Bulleberry 2019

Ce week-end, je serai présent au festival « Bulleberry » à Bourges les

samedi 5 et dimanche 6 octobre 2019.

C’est déjà la 23ème édition, je serai très heureux de vous proposer mes dernières parutions, rééditions, originaux et produits dérivés.

En gros, il y aura BRIAN BONES, les intégrales de LOU SMOG, Les rééditions de MOJO et CELUI QUI N’EXISTAIT PLUS, sans oublier les plaques aluminium dont la nouvelle petite dernière: La Karmann Ghia de Lou Smog.

Pour avoir tous les détails et renseignements, cliquez sur l’image ci-dessous.

Capture d’écran 2019-09-30 à 11.55.07

 

à la Une

On va se voir !

Les Samedi 14 Septembre et dimanche 15 septembre 2019, je serai en dédicace à la fête de la BD à Bruxelles.  Pour le programme complet, je vous invite à cliquer sur l’image ci-dessous, c’est le plus simple.

Capture d’écran 2019-09-10 à 10.13.03

Pour ce qui me concerne, je serai au stand « PAQUET » samedi et dimanche de 15 heures à 18 heures. C’est au stand C16

J’aurai le plaisir de dédicacer l’intégrale de Lou Smog dont le numéro 2 vient de paraître, toujours une présentation très belle, une maquette soignée et un dossier de présentation très complet réalisé par Charles-Louis Detournay, rédacteur en chef de Actua BD. Pour les petits curieux, vous pourrez découvrir une lettre que j’avais reçue du rédacteur en chef de l’époque (Jean-Luc Vernal) lors de la publication de la première aventure de Lou Smog…

Première publication et première dispute ! Ça vaut le coup d’oeil ! Brian Bones sera aussi de la partie, je dédicacerai bien sûr les 3 albums.

btr

Mais je serai également au stand GLENAT C12 le dimanche de 10 heures à 13 heures. J’y dédicacerai les rééditions de « Mojo » et « Celui qui n’existait plus ».

Ces rééditions sont toutes chaudes et bien différentes des premières éditions. L’album est cartonné mat très classe. J’ai réalisé des nouvelles couvertures pour l’occasion. L’impression a été très soignée, et notamment pour « Mojo », le dessin est vraiment à redécouvrir tant l’impression est plus fine et plus respectueuse des dessins originaux. Le papier est très beau, les deux albums bénéficient également d’un petit ruban marque page. Bref, une très belle édition.

btr

Enfin, j’aurai le plaisir de vous proposer deux plaques aluminium que j’ai fait réaliser: une que vous connaissez déjà, l’oldsmobile 1950 dont il reste quelques exemplaires, mais aussi une nouvelle plaque de la VW Karmann de Lou Smog. il n’y en aura que 25 exemplaires numérotés et signés. Ils seront vendus 20€/pièce. Le format est de 20x35cm. Ce sont de très jolis objets, et si ils vous intéressent ne traînez pas, ça part très vite. Il ne me reste plus aucun exemplaire des Corvette 57 et Mustang tirées précédemment.

Karmann-plaque

Pour ceux qui seraient amateurs, je proposerai également quelques dessins originaux, des belles voitures, notamment.

 

 

à la Une

Une longue discussion !

Au départ, Nicolas Walthéry qui anime le Facebook officiel de François Walthéry voulait aborder le sujet de l’avenir de la BD. François et moi devions donc parler en direct sur ce thème. Comme prévu, nous avons vite digressé et ça part dans tous les sens. C’était très amusant et des choses sont quand même dites.

Attention, ça dure plus d’une heure et demi. On rit, on est parfois sérieux, moi c’est le monde de la BD que j’aime, on est sérieux sans se prendre au sérieux et comme l’a déjà dit François:   » On ne sera pas riche, mais qu’est-ce qu’on se sera amusés ».

Il n’empêche que quand un crétin ose dire de la BD qu’elle est un hobby ou un à-côté, là ça rigole moins. N’est-ce pas François ?

Allez, je vous invite à nous retrouver avec Nicolas en cliquant sur l’image ci-dessous.Vous allez bien vous amuser.

Capture d’écran 2019-08-23 à 14.21.56

à la Une

Des belles rééditions !

Cette année sera l’année des rééditions. Tout prochainement, Glénat/Vents d’Ouest réédite les deux albums que j’ai réalisés avec Rodolphe, à savoir: « Mojo » et « Celui qui n’existait plus ».

Il ne s’agit évidemment pas de refaire ce qui a été fait. En l’occurence, les albums sont des cartonnés et non plus des couvertures souples. Pour ce qui concerne Mojo, la nouvelle impression sera de meilleure qualité et permettra de profiter de tous les détails du dessin. Vous comparerez !

Pour l’occasion, j’ai également réalisé deux nouvelles couvertures. et la maquette finale est très belle.

Ci-dessous, deux liens pour retrouver Mojo et celui qui n’existait plus:

Capture d’écran 2019-08-20 à 17.42.12Capture d’écran 2019-08-20 à 17.42.33

Et les deux nouvelles couvertures.

C1C4Mojo-OK

C1C4 celui qui nexitait Mojo Ne-1

Je les dédicacerai au stand Glénat à BD Bruxelles le dimanche 15 septembre, mais je vous en reparlerai dans un prochain post.

à la Une

C’est la fête!

Juste pour le plaisir !

Hier c’était la fête à Cheratte-hauteurs. Comme chaque année, Nous étions conviés, François Walthéry et moi à dédicacer nos albums sous le chapiteau de Hoignée (quartier du village). C’est une séance de dédicace un peu informelle et bon enfant, accompagnée de la fanfare des cadets de la marine. Il n’empêche que malgré la météo apocalyptique de cette matinée, les lecteurs étaient au rendez-vous. Parmi eux, quelques nouveaux lecteurs à qui Brian Bones a eu l’heur de plaire, et c’est tant mieux.

Je les remercie tous pour leur fidélité ou leur venue. La bonne humeur était au rendez-vous.

Un merci spécial à Antonio qui, comme d’habitude nous a gâtés en nous offrant des rochers et de la sauce bolognaise maison (à tomber mort) préparés par sa fille.

rbt

Plus tard, en début de soirée, Tchantchès s’était déplacé d’Outremeuse pour endosser son costume du comité des fêtes de Sabaré (autre quartier du village). C’est un événement très rare de voir Tchantchès sortir de son quartier. L’occasion de faire une petit dessin dans le livre d’or de Tchantchès, et pour François, de poser en plus, avec le chapeau du nouveau costume de Tchantchès sur sa grosse tête :-)! Ça lui sied à ravir, non?

Voilà, en attendant des nouvelles de Brian Bones 4, vous êtes ainsi au courant de la vie frénétique des dessinateurs de BD.

à la Une

Lou Smog 2… Il est là, tout chaud !

D’abord prévu en juin, ensuite reporté à 2020, le voilà au mois d’août ! Lou Smog est l’homme des surprises, jamais là où on l’attend !

Tant mieux, vous aurez de quoi terminer vos vacances avec une grosse BD.

Le numéro 2 de l’intégrale Lou Smog est désormais disponible dans toutes les bonnes librairies. Si votre libraire ne l’a pas, faites intervenir votre avocat ou mieux, mettez-lui un contrat sur la tête.

Qu’est-ce que vous allez y découvrir?

Une histoire longue : « La mémoire de la montagne », pas mal d’histoires courtes publiées dans le journal Tintin et souvent inédites en album couleur. Toutes les BD ont été recoloriées par mes soins et ceux de Stibane. Pour les petits méticuleux, il y a même quelques textes qui ont été modifiés, très peu mais essayez de les trouver !

Un dossier  concocté par Charles-Louis Detournay complète l’ensemble. Vous y trouverez des illustrations des photos de documentation personnelles… Bref il y en a pour tout le monde.

DSC_0685

 

 

à la Une

BD Eauze.

Ce dimanche 4 août, je serai en dédicace à Eauze, le fief de mon ami Serge Ernst!

C’est dans le sud-Ouest de la France, donc ça sera forcément bien. Cliquez sur l’affiche ci-dessous pour connaître les détails.

Capture d’écran 2019-05-29 à 15.38.30

à la Une

Grande expo-vente à ne pas rater !

Le 14 juin, les éditions, très actives, du « Chaînon manquant » et la librairie « Eco del Nord » organisent une expo-vente à la librairie:

« Eco del Nord »-Rue de la régence, 46 à Liège.

Le vernissage aura lieu de 19 à 22 heures le vendredi 14 juin et l’exposition sera visible jusqu’au 21 juin aux heures d’ouverture.

Capture d’écran 2019-05-29 à 15.15.38

 

à la Une

Dédicace à Saint Junien.

Je serai en dédicace  les 1er et 2 juin au festival de « La bulle Gantière » à Saint-Junien (près de Limoges). Festival très sympa et convivial où je suis allé pour la première fois l’an dernier. J’y retourne donc avec plaisir.

Les renseignements en cliquant ci-dessous.

Capture d’écran 2019-05-29 à 15.13.36

 

à la Une

C’est la fin !

Le suspens est insoutenable !

Voici enfin les deux dernières planches de « L’alibi de W-C Williams ». Sous ces deux planches, je vous livre le scénario imaginé par Jacques Schrauwen dont je vous ai parlé précédemment. Vous verrez que ce qu’il a imaginé est très proche de ce que j’avais écrit à l’époque. Merci pour cette proposition.

Allez, c’est le moment de passer à la lecture!

04alibi

05alibi

Et maintenant, le scénario imaginé par Jacques Schrauwen:

« Amusons-nous…

 

Les dernières planches devront donc correspondre au titre, et parvenir à l’alibi…

 

J’imagine que le personnage dont on ne voit que les yeux s’éclaire, peu à peu, en trois dessins. Il s’agit d’un homme de petite taille, qui sort d’une pièce plongée dans le noir. Il tient à la main un révolver.

Texte, par exemple : Oui, vous arrivez à point nommé, cher ami… J’avais un grand besoin de vous rencontrer… venez.

Il pousse le jeune homme dans la pièce qu’il vient de quitter, on voit sa main allumer la lumière. Il s’agit d’une chambre à coucher. Sur le lit, une femme est couchée, écartelée, et morte, du sang sur la poitrine.

L’homme : Je vous présente ma femme… Votre maîtresse…

Il jette le jeune homme sur le lit, pour qu’il y touche les draps, et le corps de le victime, et se mouille la main, ainsi, au sang.

L’homme glisse dans la main du jeune un revolver…

Texte : voilà l’arme du crime, de votre crime… Fuyez, je ne peux rien vous conseiller d’autre.

Et le jeune fuit dans la nuit

 

Pendant ce temps, un témoin annonce aux flics qu’il a reconnu le fuyard. Les flics se rendent à son domicile, et attendent.

Ils arrêtent le jeune, affolé.

Et à ce moment-là, par la radio, on leur annonce le meurtre d’une femme, l’épouse du maire…

Dernière image : les mains sanglantes du jeune, menottées.

« Le meilleur et le pire des alibis… » »

à la Une

Brian Bones… On en parle et même en néerlandais!

Avant de vous dévoiler les dernières pages de « L’Alibi de W-C Williams », je vous invite à vous rendre sur la page ci-dessous. Vous y lirez une belle chronique de « Corvette 57 » et vous pourrez entendre une interview de votre serviteur.

Le tout a été fignolé par Jacques Schrauwen, journaliste à la RTBF qui tient une chronique BD régulière, éclectique et surtout, ce que j’apprécie, sans exclusion de genre.

Capture d’écran 2019-05-17 à 14.41.43

J’en profite également pour vous signaler que je serai présent au festival BD de Eindhoven ce samedi 18 mai. En effet, Brian Bones a désormais droit à une traduction néerlandaise. Je ne serai pas le seul Belge francophone à ce festival et en plus ça a l’air très bien. Eindhoven ce n’est pas très loin, venez faire un petit coucou!

Capture d’écran 2019-05-17 à 14.44.46