Honteux plagiat !

Et non, je n’hésite pas à dénoncer un plagiat ignoble. Mais qui a plagié l’autre ?

Serge Ernst ou moi ? La question reste posée.

En réalité, mon ami Serge Ernst m’a envoyé un montage de la proposition de couverture de son prochain album à laquelle il a accolé la couve du prochain Brian Bones.

Sans s’être concertés, nous sommes arrivés à des dessins très semblables. C’est étonnant d’autant que nos BD sont très différentes l’une de l’autre. Je crois à la transmission de pensée, à la décorporation, je crois que l’un de nous deux a visité l’atelier de l’autre en traversant une sorte de 4ème dimension. Nous habitons quand même à 1300 km l’un de l’autre. Si quelqu’un a une explication rationnelle… Ou pas, elle sera la bienvenue. J’avoue que depuis 10 jours, j’invoque les esprits et j’attends la visite d’ectoplasmes avec fébrilité.

Vous ne verrez pas cette couverture de Serge Ernst, ce n’est pas celle qui a été retenue en finale. Dommage ça aurait été marrant.

En bonus, je vous offre en plus une photo du week-end de tournée que nous avons clôturé par une promenade en Ford 1949 dans Paris. La Ford est celle de Thierry Dubois et j’étais avec lui et Jean-Luc Delvaux.

couv-georges-bones-baz

Ford-1949

11 réflexions sur « Honteux plagiat ! »

    1. Le franco-Belge, qui est tout d’abord belgo-français… Et surtout belge ne m’a jamais frustré ;-). Où il n’y a pas de possibilité de transgression, le plaisir est moindre. Mais il est possible que l’inconscient ait joué un rôle dans ce hasard.

      J'aime

    1. Non, mme pas, mais comme le dit Batem en souriant, on voit aussi le Karaboudjan à quai. On a un imaginaire commun. Tant que les influences sont bonnes, c’est bien.

      J'aime

    2. Serge Ernst aussi répond:
      Alors que si tu tapes ESCALE PAQUEBOT À QUAI dans Google, tu trouves plein de prises de vue qui utilisent également notre angle de vue…
      Mais nos couvertures restent quand même les plus belles !

      J'aime

    1. Je t’avais compris. 😉 On pourrait avoir de très longues discussions sur le thème du franco-belge et inversément. Ça pourrait être un thème de prochain post.

      J'aime

  1. C’est sûr. Je suis pour ma part un enfant partagé du magazine Spirou des 70/80 et des revues comme A suivre et Metal Hurlant, avec une once des revues de super héros type Strange de Lug, mâtiné d’une fascination pour la bd populaire des petits formats … Quel bordel !!!!

    J'aime

    1. Il est heureux qu’on ne vienne pas d’un seul horizon. Une seule influence amène vite à de la copie, plusieurs influences aident à former un style. « À suivre » a été une révélation, Comès avec « Silence » a été pour moi une porte qui s’ouvrait. En même temps, je relis toujours Tillieux, Jijé… Moi, ce que j’aime c’est LA BD. Dans l’expression artistique, on ne doit certainement pas mettre de barrières, tout est ouvert. Cependant il y a des choses portées aux nues que je ne comprends pas si ce n’est par un entregent et une forme d’intelligentsia, un peu comme dans l’art contemporain. Je pourrais parler longtemps de ces pseudos phénomènes, pseudo réinterprétations géniales, mais je m’abstiens, je ne suis pas juge.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s