Attention les yeux !

 

Fidèle au principe qu’il ne faut pas être sur Facebook pour profiter des posts… Quand c’est possible. Je vous dévoile ici une anecdote et deux dessins. Ça fait partie de mes bons souvenirs.

J’ai remis la main sur deux dessins que je qualifierais volontiers d’archives. Certains se souviennent probablement de la Jazz band dessinée qui avait lieu à Cheratte dans les années 70. Avant Angoulême. Et on pouvait se vanter d’avoir des dessinateurs de renom: Tillieux, Hubinon, Deliège, Wasterlain, beautemps, Tibet, Dany… etc. Tibet était sur scène et caricaturait des invités, l’animateur et d’autres. Les dessinateurs dédicaçaient des bouts de papier, j’en ai encore plusieurs. Un band de jazz animait toute la soirée. Ça duré jusqu’au tout début des années 80. Avec mon groupe, nous avons même participé au concours de rock organisé le dimanche et nous avions remporté un prix. Je pense le deuxième. L’année 75, ma mère m’a obligé à aller trouver des dessinateurs pour leur montrer des dessins que j’avais réalisés. évidemment je ne voulais pas, mais ce que ma mère voulait… Donc, j’ai pris deux dessins à la gouache et encre de chine que j’avais fait un peu auparavant: la mouette et le chat de Gaston. C’était sur deux A3. J’ai bien tout emballé dans du papier journal pour que personne ne puisse les voir, et me suis présenté devant Tillieux… Je n’étais pas très fier. Tillieux prend les dessins, se lève (il était grand) et appelle Deliège: « regardez ce que j’ai en main ». Moi, je me demandais comment ça allait se terminer. Tillieux me dit « tu dois continuer, c’est très bon ». Je flottais sur un nuage. Deliège me dit la même chose… Les dessinateurs autour se les passent et certains me font l’honneur d’un petit dessin directement dessus. Je regarde la dédicace de Tillieux et j’en suis encore ému. J’avais 16 ans, c’est comme si c’était hier. Voilà, je voulais partager ce moment. J’ai été encouragé par des grands que j’ai revu et fréquenté plus tard chez mes éditeurs. Tillieux est mort pas très longtemps plus tard, je ne l’ai jamais revu, mais cette rencontre m’a marqué et ces moments ont fait que j’ai su que c’était vraiment ce métier que je voulais faire, je m’y sentais bien, je me sentais bien au milieu de ces dessinateurs qui semblaient toujours s’amuser.

104634734_150770529899258_468287395325369100_o

104238095_150770486565929_4913321418152455232_o

5 réflexions sur « Attention les yeux ! »

    1. Les nostalgies ne sont pas forcément ringardes. Celle-là ne l’est pas, je te rassure. Moi elle me vient d’une époque où j’étais plein d’illusions, ça doit être dû à la jeunesse 😉

      J'aime

  1. Très, très beau témoignage, Georges ! Tu peux être fier de cela et du relais que tu n’as cessé de créer avec des plus jeunes par la suite !

    Comment ça va chez vous ? En plein déconfinement ? Les projets reprennent ?

    Au plaisir de se revoir bientôt (on n’est pas encore au clair ici pour les vacances…). Amitiés et bizzz à vous deux,

    Philippe

    ________________________________

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s