Grande expo-vente à ne pas rater !

Le 14 juin, les éditions, très actives, du « Chaînon manquant » et la librairie « Eco del Nord » organisent une expo-vente à la librairie:

« Eco del Nord »-Rue de la régence, 46 à Liège.

Le vernissage aura lieu de 19 à 22 heures le vendredi 14 juin et l’exposition sera visible jusqu’au 21 juin aux heures d’ouverture.

Capture d’écran 2019-05-29 à 15.15.38

 

Publicités

Dédicace à Saint Junien.

Je serai en dédicace  les 1er et 2 juin au festival de « La bulle Gantière » à Saint-Junien (près de Limoges). Festival très sympa et convivial où je suis allé pour la première fois l’an dernier. J’y retourne donc avec plaisir.

Les renseignements en cliquant ci-dessous.

Capture d’écran 2019-05-29 à 15.13.36

 

C’est la fin !

Le suspens est insoutenable !

Voici enfin les deux dernières planches de « L’alibi de W-C Williams ». Sous ces deux planches, je vous livre le scénario imaginé par Jacques Schrauwen dont je vous ai parlé précédemment. Vous verrez que ce qu’il a imaginé est très proche de ce que j’avais écrit à l’époque. Merci pour cette proposition.

Allez, c’est le moment de passer à la lecture!

04alibi

05alibi

Et maintenant, le scénario imaginé par Jacques Schrauwen:

« Amusons-nous…

 

Les dernières planches devront donc correspondre au titre, et parvenir à l’alibi…

 

J’imagine que le personnage dont on ne voit que les yeux s’éclaire, peu à peu, en trois dessins. Il s’agit d’un homme de petite taille, qui sort d’une pièce plongée dans le noir. Il tient à la main un révolver.

Texte, par exemple : Oui, vous arrivez à point nommé, cher ami… J’avais un grand besoin de vous rencontrer… venez.

Il pousse le jeune homme dans la pièce qu’il vient de quitter, on voit sa main allumer la lumière. Il s’agit d’une chambre à coucher. Sur le lit, une femme est couchée, écartelée, et morte, du sang sur la poitrine.

L’homme : Je vous présente ma femme… Votre maîtresse…

Il jette le jeune homme sur le lit, pour qu’il y touche les draps, et le corps de le victime, et se mouille la main, ainsi, au sang.

L’homme glisse dans la main du jeune un revolver…

Texte : voilà l’arme du crime, de votre crime… Fuyez, je ne peux rien vous conseiller d’autre.

Et le jeune fuit dans la nuit

 

Pendant ce temps, un témoin annonce aux flics qu’il a reconnu le fuyard. Les flics se rendent à son domicile, et attendent.

Ils arrêtent le jeune, affolé.

Et à ce moment-là, par la radio, on leur annonce le meurtre d’une femme, l’épouse du maire…

Dernière image : les mains sanglantes du jeune, menottées.

« Le meilleur et le pire des alibis… » »

Brian Bones… On en parle et même en néerlandais!

Avant de vous dévoiler les dernières pages de « L’Alibi de W-C Williams », je vous invite à vous rendre sur la page ci-dessous. Vous y lirez une belle chronique de « Corvette 57 » et vous pourrez entendre une interview de votre serviteur.

Le tout a été fignolé par Jacques Schrauwen, journaliste à la RTBF qui tient une chronique BD régulière, éclectique et surtout, ce que j’apprécie, sans exclusion de genre.

Capture d’écran 2019-05-17 à 14.41.43

J’en profite également pour vous signaler que je serai présent au festival BD de Eindhoven ce samedi 18 mai. En effet, Brian Bones a désormais droit à une traduction néerlandaise. Je ne serai pas le seul Belge francophone à ce festival et en plus ça a l’air très bien. Eindhoven ce n’est pas très loin, venez faire un petit coucou!

Capture d’écran 2019-05-17 à 14.44.46

Une belle surprise

Une belle surprise, oui.

J’ai reçu un scénario pour les deux dernières planches de « L’alibi de W-C Williams » et ce scénario est très proche de ce que j’avais écrit à l’époque. C’est proche au point que je me suis demandé comment il avait pu voir cette BD!

Le scénariste est Jacques Schrauwen, critique que j’apprécie pour son éclectisme et sa franchise. Pour exemple cette chronique sur le dernier festival d’Angoulême:

https://www.rtbf.be/info/dossier/chroniques/detail_angouleme-2019-une-chronique-totalement-incorrecte-jacques-schrauwen?id=10129662

Vous pouvez d’ailleurs découvrir ses chroniques et critiques en cliquant sur cette image:

Capture d’écran 2019-05-13 à 09.43.59

Je ne vous dévoilerai pas encore le scénario de Jacques Schrauwen, mais il prouve déjà une chose, c’est qu’il est aussi un scénariste imaginatif… C’est rassurant pour un critique.

À vous de prouver que vous êtes capables d’écrire également. Une idée, une piste, allez-y sans complexe. Et pourquoi pas un petit storyboard vite torché si vous êtes plus à l’aise avec le visuel?

Êtes-vous scénariste ?

3 pages d l’histoire « L’alibi de W-C Williams » ont été publiées. Il en reste deux.

Plutôt que de les dévoiler comme ça, j’ai envie de vous demander comment vous voyez la fin de cette histoire. Comment l’auriez-vous scénariste?

Qu’est-ce qui va arriver à DON?

Qui est le mystérieux personnage qui semble l’attendre?

Lancez-vous, imaginez et essayez de ne pas tricher!

J’attends votre scénario. Pas besoin de détailler, découper et dialoguer tout, juste de la matière pour deux pages et une finale surprenante! Ce qu’on appelle un synopsis!

Envoyez vos idées et suggestions. Les commentaires peuvent servir à ça ou alors sur l’adresse mail: Lou.smog@gmail.com

Van Linthout-2 copie

Le mystère s’épaissit!

De plus en plus mal barré, le jeune Don! Est-ce que sa planque est vraiment un choix judicieux ?

La planche 3 de « L’alibi de W-C Williams » pose la question!

Je compte 16 cases, et pas que du gros-plan! Ce nombre élevé de cases devient rare sur une planche de BD, on en est souvent à 10 de moins actuellement. Au Lombard, nous avions une obligation d’une moyenne de 8 cases par planches avec un suspens en fin de planche. Ça venait de la parution en magazine où on devait pousser le lecteur à tourner la page ou a revenir la semaine suivante. Cette technique est restée bien présente dans la BD, ça rythme le scénario.

Je remarque également que le porche d’entrée de la maison sera réutilisé dans le quatrième album de Lou Smog: « La mémoire de la montagne ». Vous pourrez vérifier lors de la parution de la deuxième intégrale qui ne tardera plus très longtemps.

03alibi