des dessins, des planches et des dédicaces !

Ça fait longtemps que je n’ai pas écrit de post. Mais Facebook a pris mon temps, et surtout le boulot m’a comblé. D’abord l’album « Goat Mountain » sur lequel j’avance.

Il s’agit de l’adaptation du roman de David Vann: « Goat mountain ». Je l’avais lu et beaucoup aimé. J’ai de suite eu envie de l’adapter. Travail difficile parce que beaucoup de niveaux de lecture, beaucoup de narratif, ce qui est toujours un peu casse-gueule en BD. C’est avec ma fille Caroline: O.Carol que je me suis mis au travail. Et comme elle me le demande, je précise que c’est un vrai bonheur 😉 J’ai fait la connaissance de David Vann lors d’une d’une rencontre à la librairie L’Oiseau-lire Visé. L’aubaine était parfaite, je lui ai donc parlé de mon projet d’adapter son roman. Il a été de suite d’accord. Après la rencontre, nous en avons reparlé dans la librairie, tranquillement et il m’a donné son adresse mail, très sympa. Du coup j’ai eu un contact avec son agent à Paris qui était emballée par le projet. Dans la foulée, j’ai revu mon éditeur de « Caméra Café » au festival BD de Bruxelles, on boit un verre ensemble après le festival et je lui parle de mes projets. Lui aussi est emballé, il m’explique qu’il vient de créer en collaboration avec Edi 8 une maison d’édition: la maison Philéas (https://phileas.lisez.com) qui se propose justement d’adapter des romans. Je n’en était encore nulle part, je n’avais même pas prospecté chez un éditeur ou l’autre… L’agent (e) de Paris est une de ses amies… Les choses s’enchaînent et voilà comment je me suis retrouvé sur ce roman. Parfois il y a des hasards lumineux. J’ai pu ainsi retrouver le bonheur de réaliser un one-shot et en plus d’adapter un auteur que j’adore. En attendant, je vous propose une planche avec le crayonné. Ça sert à patienter et à commencer à économiser

La planche crayonnée.
La planche terminée avec Lavis d’aquarelle et un petit rehaut de couleur.

Quelques dédicaces que vous pouvez trouver sur le site du chaînon manquant:

https://www.le-chainon-manquant.be/librairie/#!/georges-van-linthout/sort/manual

Déjà 2021… Bonne année, alors !

Meilleurs voeux à tous pour 2021 avec une mère noël qui n’a pas froid… Aux yeux !

Et surtout l’espoir de se revoir bientôt !

Il ne reste que quelques jours !!!

On connait la chanson: on est tous comme ça, on achète les cadeaux de Noël en dernière minute. Voilà 8 idées à trouver aux adresses suivantes.https://www.le-chainon-manquant.be/librairie/…BedeBox Waterloo https://www.facebook.com/bedebox.waterlooL’Oiseau-lire ViséLa librairie: BD Liège – Le Dépôt (anciennement le Dépôt)https://www.bdliege.comAtomik Strip https://www.facebook.com/atomikstrip/

D’abord les 4 albums de Brian Bones Détective ! Les USA, les années 50, les belles bagnoles et les pin-us. Tant qu’à être confinés, que ça soit en bonne compagnie.

Ensuite, un roman graphique. Le premier que j’ai publié et que je viens de réimprimer avec le chaînon manquant. « La nuit du lièvre ».

Deux autres romans graphiques publiés chez Vents d’Ouest (Glénat). Ce sont également les rééditions, sous nouvelle couverture, cartonnée et non plus souple: « MOJO », un album Blues et « Celui qui n’existait plus », un road movie à pied à travers les Etats-unis

Deux intégrales de Lou Smog, en attendant la 3ème. Plein d’histoires, du polar US 50’s, des dossiers… Pour tous les goûts !

Et plus encore: Gene Vincent, Sur les quais… Un petit mail, un message…

La plus grande image BD du monde !

Une petite surprise qui a plus de 30 ans ! C’était à l’occasion de l’anniversaire des 30 ans du palais des congrès de Liège. Avec E-ric Maltaite aux commandes, nous avions réalisé la plus grande image BD du monde: 9m. Sur 5m. quand même. En couleur et en moins d’une heure ! des personnes du livre des records étaient dans la salle, mais le record n’a bizarrement pas été enregistré. À l’époque, j’avais commencé à publier des histoires courtes de Lou Smog dans le journal Tintin qui vivait malheureusement ses dernières heures. Dans la salle, un hélicoptère télécommandé tournait… Précurseur des drones, on avait tous un peu peur d’un accident. Un animateur d’un soir, probablement représentant d’un sponsor a fait sauter le bouchon d’une bouteille de champagne sur scène, il l’a pris en plein dans la bouche… il a eu mal mais a fait comme si ça n’était pas le cas. Terry Focant animait la soirée. Pendant la préparation, les jours précédents, Johnny Clegg enregistrait pour une émission d eta RTB, en me glissant sous la scène j’ai pu les voir d après. Ensuite, ils étaient dans une loge juste à côté d eta nôtre, mais Johnny Clegg était déjà parti quand je suis allé y jeter un oeil. Dans la salle, il y avait tout le gratin d eta BD… Quelle soirée ! Sur scène: le boss E-ric Maltaite qui avait dessiné la case au crayon, autour de lui avec les brosses qui nous servaient de pinceau: Marco Venanzi, Nicolas Tsiligas Nick Mothra, Didier Petit, Stibane Luc Van Linthoutet votre serviteur Georges van Linthout. Ce qu’est devenu ce dessin ? La toile a été un moment sur un palier du Lombard, roulé et appuyé contre un mur. Maintenant je ne sais même pas si elle existe encore. La photo est la seule que je connais. Si d’aventure d’autres photos existaient, ce serait bien de les dévoiler.

Cadeau ? C’est le moment !

Toujours aucun festival en vue et ça ne rend pas service à la sortie de « La nuit du lièvre ». Mais mon album est toujours disponible via le chaînon manquant. Il suffit de cliquer et de commander:https://www.le-chainon-manquant.be/librairie/…Noël approche, la saint Nicolas encore plus. L’album est livré avec un ex-libris, dédicacé ou non. À vous de choisir ! Si vous voulez passer par moi en direct c’est également possible. Les prix sont les mêmes. Sinon, il est également disponible chez Bedebox à Waterloo ou Atomik Strip. Vous n’avez aucune excuse. Et en plus ça nous permettra de continuer à éditer d’autres BD.

Roadside… Le retour ?

Il y a quelques années… 8 ans approximativement, Ma fille, O.Carol, avec laquelle je réalise la BD sur laquelle je travaille actuellement, avait écrit une nouvelle : « Roadside ». J’étais en vacances et je me suis mis à mettre cette nouvelle en image. L’idée était de garder le texte intact et de travailler le dessin de manière très spontanée, très directe, comme si je dessinais en racontant l’histoire. En fin de compte j’ai réalisé plus de 50 pages, comme ça, juste pour le fun, sans pression. Directement dessinées au pinceau à l’acrylique, de manière brute. Quelques couleurs ont été ajoutées au photoshop. J’ai aimé le résultat, mais il n’a pas été concrétisé. Je suis passé à autre chose mais je pense que ce projet va ressortir parce que je trouve qu’il valait – et qu’il vaut toujours- la peine, quitte à le réaliser en autofinancement. Je vous en livre quelques planches. C’est assez différent de ce que j’ai fait que ce soit en roman graphique ou à fortiori avec Brian Bones !

Et à part ça, tu fais quoi ?

À part ça… Je dessine !

Un petit aperçu de la BD que je suis en train de dessiner. Je reviens au roman graphique avec une adaptation dont je vous parlerai plus tard. Sur base du noir et blanc que j’ai utilisé depuis des années, je travaille sur une ou deux couleurs additionnelles. Il s’agit de travailler sur la chaleur, le sang, l’épaisseur de la forêt… J’en montrerai plusieurs exemples plus tard. Je vais aborder la planche 40, mais c’est loin d’être terminé. Il y aura un totale de minimum 120 planches. C’est ma fille, O’Carol, qui travaille sur l’adaptation. Un travail assez compliqué parce que le roman est très narratif. J’ai volontairement choisi une planche plus dans le dialogue.

La planche 15 de l’album.

Encore une belle chronique !

L’album « LA NUIT DU LIEVRE » est chroniqué sur AURACAN. Une belle chronique qui rend hommage à notre travail. Ça me donne juste l’envie de repartir sur ce genre de graphisme. J’en profite pour rappeler que l’album est disponible sur le site du chaînon manquant: https://www.le-chainon-manquant.be/librairie/…Compte tenu de la crise qui s’annonce c’est une bonne façon de l’acquérir. et on approche des cadeaux de noël… Je dis ça je ne dis rien ! 😉Pour lire la chronique de Pierre Burssens : http://www.auracan.com/…/3429-la-nuit-du-lievre-par…

Comme Dumas: 20 ans après !

La sortie de « La nuit du lièvre » n’a pas laissé ActuaBD indifférent. Un très bel article rend hommage à cet album, ce qui me ravit totalement. Cet album reste un de mes préférés et des plus personnels, je ne pouvais que regretter qu’il soit resté un peu trop confidentiel à l’époque. Les petits formats, souples, n’étaient pas en vogue. Cet article lui rend justice. Je vous invite à lire l’article: https://www.actuabd.com/La-Nuit-du-lievre-un-polar-US-au-co…
Je vous invite également à acquérir l’album sur le site https://www.le-chainon-manquant.be/librairie/…
un ex-libris est offert avec l’album jusqu’à épuisement du stock. Ne traînez pas il n’y en aura pas pour tout le monde 😉
N’hésitez pas à partager, ça nous fait plaisir et ça aide la maison d’édition à continuer à vivre.

La nuit du lièvre news

Après un déplacement au festival BD de Saint-Junien où j’ai eu l’honneur d’être nommé président… M’excuse du peu … Je vais partir en campagne pour l’album « La nuit du lièvre ».

Etant donné que les restrictions pour cause de crise sont toujours en vigueur, je vous encourage à aller faire un tour sur le site du Chaînon manquant https://www.le-chainon-manquant.be/librairie/où vous pourrez trouver cet album (entre autres) et le commander dédicacé ou non. L’album de 128 pages est accompagné d’ex libris, marques pages… Bref, c’est Noël avant le 25 décembre. D’ailleurs c’est aussi une idée de cadeau.

L’envoi est effectué très rapidement et dans les meilleures conditions de sécurité. Ne le loupez pas, le tirage est limité à 500 exemplaires.